Des retrouvailles riches en émotions pour les anciens de la fromagerie

A la demande du groupe Histoire d’Inter-Amnès, nous avons ouvert nos portes aux anciens de la fromagerie la SAFR (Société anonyme des fermiers réunis) fermée en 2005.

L’histoire

Le fromage à Entrammes, c’est tout une histoire. Souvenons-nous : les moines, revenus d’exil, s’installent à l’abbaye Notre-Dame-du-Port-Salut, en 1815 Là, ils décident de fabriquer du fromage pour subvenir à leurs besoins. En sortira la marque qui sera cédée à la société anonyme des fermiers réunis (SAFR), en 1959. Elle fermera en 2005. Tout aurait pu s’arrêter là.

Les anciens de la fromagerie réunis

Mais ce n’est pas tout à fait par hasard si un groupe d’agriculteurs décide, en 2010, de développer une Fromagerie bio avec une nouvelle construction tout près des locaux SAFR et, finalement, les racheter et s’y installer progressivement. La Fromagerie Bio du Maine redonne ainsi à la commune sa vocation fromagère.

L’idée d’organiser des retrouvailles des anciens de la fromagerie a germé dans l’esprit de l’association Inter-Amnès. Qui en parle à Denis Géré, directeur de la Fromagerie. Il répond positivement, et s’implique même, à condition de se limiter aux anciens employés et aux entrammais.

Une exposition qui retrace leur histoire

Le bouche-à-oreille, le téléphone, fonctionnent formidablement bien. Des informations sont collectées ainsi que des noms, des adresses qui permettent de joindre des personnes.

Daniel Hubert de Thévalles détient un véritable trésor de photos, documents qui pourront être exploités, retraçant le travail des employés dans les différents bâtiments : de quoi raviver la mémoire des quelque 170 visiteurs venus parfois de loin, comme Jacques Pochon (La Rochelle) ou des communes alentours. La rencontre a été chargée de moments forts et d’émotions partagées. Souvenis d’un travail pénible, dans l’humidité, la chaleur ou le froid (frigos)... Des situations humaines difficiles parfois, comme avec les ouvriers délocalisés de la Meuse. Mais aussi de bons souvenirs... Des personnes n’ont pas souhaité venir, invoquant les mauvais souvenirs. Mais ceux qui ont fait le déplacement étaient ravis. Ils ont raconté leur vécu. Quelqu’un a ainsi rappelé des fenêtres en l’état dans les vestiaires : les poignées avaient été enlevées pour empêcher de les ouvrir (évitant ainsi la vue chez les moines ...). Denis Géré a également fait visiter la Fromagerie Bio du Maine.

Ouest-France 23 24 Juin 2018



calle



Fromagerie bio du Maine, route de l'Abbaye, 53260 Entrammes - Tel : 02.43.64.39.90