Le petit fromage qui défend son terroir

Lait bio du Maine est une nouvelle coopérative qui veut aller jusqu’au bout de ses idées. En créant une fromage au lait cru.

JPEG - 58 ko
A la coopérative lait bio du Maine
de gauche à droite : Charles Laurent,Willem Kam, Guillaume Chopin.

Un bon fromage bien de chez nous et au lait cru. à la pâte pressée, parfumée et moelleuse à souhait, proche du Saint-Paulin. Et suffisamment goûteuse pour appeler un verre de bon vin. Mais avant de le déguster, il va falloir patienter jusqu’en 2008.
- Le temps que Lait bio du Maine trouve un local à proximité de Laval pour y installer une fromagerie.Cette petite coopérative, qui vient d’être créée, travaille avec des producteurs laitiers de toute la Mayenne.

- « Auparavant, nous étions réunis au sein d’un groupement, tous spécialisés dans le lait bio », explique Charles Laurent, le président de la Coopérative, qui précise : « Nos vaches sont nourries à l’herbe à 90 %. » La naissance de Lait bio du Maine est la preuve que le lait bio est à un tournant. Celui qui suit des années difficiles (2003 et 2004) et qui surfe maintenant sur une demande en progression sensible. « C’est le bon moment pour aller plus loin et sortir notre propre produit issu de notre terroir », analyse Guillaume Chopin, le responsable.

- En attendant de déménager, la coopérative garde le local du groupement de producteurs, dans la zone artisanale de Montsûrs. D’où trois chauffeurs partent, tous les matins, collecter le précieux liquide auprès des producteurs. 20 000 litres sont récoltés par jour. « Pour être le meilleur possible, le lait doit être récupéré frais et régulièrement. »
- La récolte est livrée pour moitié à Tribalat, la grande laiterie près de Rennes, qui l’utilise principalement pour les yaourts « Vrai » et le beurre bio. Le reste est vendu à l’enseigne Candia pour faire du lait UHT bio. Et régulièrement, la coopérative dépanne la petite laiterie de Montsûrs qui fabrique le camembert « Le montsûrais ».

- Le fromage de Lait bio du Maine sera distribué en vente directe à la fromagerie, auprès des crémiers et magasins bio et dans les grandes surfaces. Sa recette reste un secret.
Mais pas les exigences du cahier des charges. « Le minimum d’ensilage et le maximum d’herbes, pas d’engrais chimiques, pas de pesticides, que de la bonne herbe de Mayenne. »

Jean-François VALLÉE. Ouest-France



Voir en ligne : le site web de Ouest France




Fromagerie bio du Maine, route de l'Abbaye, 53260 Entrammes - Tel : 02.43.64.39.90