Qu’est ce que l’Agriculture Biologique ?

Définitions et principes

L’Agriculture Biologique est un des quatre signes officiels d’identification de la qualité et de l’origine, aux côtés de l’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC), du Label Rouge et de la Certification de Conformité (CCP). C’est un mode de production spécifique respectueux de l’environnement et fondé sur des pratiques agricoles non polluantes et respectueuses des écosystèmes.

Ses principales caractéristiques :

- non utilisation de produits chimiques de synthèse (pesticides et herbicides)
- gestion rigoureuse des matières organiques
- rotation des cultures
- élevage extensif dans le respect du bien- être des animaux
- non utilisation des Organismes Génétiquement Modifiés (OGM)
- respecte les équilibres biologiques
- a un impact très positif sur la qualité des eaux et la fertilité des sols

Réglementation

La France a été l’un des premiers pays européens à mettre en place un dispositif réglementaire très complet en matière d’agriculture biologique.

Depuis le 1er janvier 2009, un nouveau dispositif réglementaire est en application au niveau européen. Il comprend aujourd’hui trois textes complémentaires : un texte « cadre », un règlement d’application, définissant les éléments pratiques, et un règlement sur les importations.

Le règlement européen de la bio s’applique tel quel sur tout le territoire communautaire. Le nouveau texte ne prévoit pas, sauf sur quelques points précis, la possibilité d’avoir des règles nationales plus strictes.

Depuis le 1er janvier 2009, le cahier des charges français de l’élevage biologique (CC REPAB F) qui venait compléter le règlement UE, en application jusque là, a donc disparu. Il n’en subsistera que les productions non définies au niveau européen (escargots, lapins, etc...), la restauration collective, un certain nombre de définitions...

Pour ce qui concerne la bio européenne, le contenu du nouveau règlement est très proche de l’ancien. Il présente même quelques améliorations (critères d’ajout de nouveaux intrants en bio, interdiction explicite de l’azote minéral,...).

label agriculture biologique

L’usage du logo communautaire est obligatoire sur tous les produits bio européens depuis juillet 2010, mais il est possible d’utiliser la marque nationale AB à côté. Le logo AB (pour "Agriculture Biologique"), propriété du ministère de l’agriculture français, peut donc toujours être apposé sur les produits bio. Il est le signe de qualité le plus utilisé pour l’identification des produits biologiques en France et le plus connu des consommateurs. Il apporte une identification visuelle claire et garantit le caractère biologique des produits.

Le respect de la réglementation fait l’objet d’un contrôle individuel par des organismes certificateurs indépendants agréés par les pouvoirs publics. Les procédures de contrôle (annuelles et inopinées) portent sur l’ensemble du système de production et de transformation, jusque chez les commerçants et concernent :
- les parcelles agricoles
- le transport
- les lieux de stockage
- la transformation
- les garanties données par les fournisseurs
- les étiquettes
- les prélèvements pour analyse.

Les « plus » nutritionnels et sanitaires de l’Agriculture Biologique (rapport AFSSA 2004)

- absence de résidus de pesticides
- teneurs en nitrates plus faibles
- aliments plus riches en matière sèche
- apports nutritionnels plus importants
- procédés de transformation qui préservent les qualités nutritionnelles des matières premières



Voir en ligne : l’interprofession bio en Pays de la Loire




Fromagerie bio du Maine, route de l'Abbaye, 53260 Entrammes - Tel : 02.43.64.39.90